Pour certains la frénésie quotidienne les conduit à consommer des repas furtifs avec la conviction de consacrer plus de temps à d'autres activités; pour d'autres faire la pause repas de manière hâtive leur donne l'illusion de rattraper le travail qui s'est accumulé. Quelque soit les motivations de chacun; il est temps de considérer l'acte de manger comme une activité à part entière!

Il est connu que les distractions ont un impact significatif sur la prise alimentaire. De nombreuses études ont mis en évidence que manger devant un écran, en lisant ou même en écoutant la radio peut induire une augmentation des ingestats1. Une étude récente a démontré que les distractions au cours des repas avaient également une influence sur les prochains repas 2. Manger devant la télévision, en bavardant avec des amis et encore plus en marchant (!) ont eu une influence sur la consommation des repas suivants. Toute forme de distraction perturbe notre capacité d'enregistrer la sensation de satiété et interrompt la capacité d'évaluer la quantité consommée durant le repas, facteur qui sera compensé par une consommation ultérieure. A contrario manger consciemment est un bon moyen pour gérer ses prises alimentaires3.

Pour conclure ce type de comportement est contre-productif et peut porter à un gain plutôt qu'à une perte de poids. Par contre manger de manière attentive aide les travailleurs à se sentir rassasiés et à être moins enclins à consommer des snacks peu sains dans les heures qui suivent.

Conseils Nutritravel 

  • Préservez un temps adapté au repas et si possible en dehors de l'ambiance de travail
  • Savourez votre repas
  • Si le temps vous manque réellement, essayez au moins de vous asseoir, de prendre votre repas à table et d'éviter toute forme de distraction importante.
  1. Robinson E et al. Eating attentively: a systematic review and meta-analysis of the effect of food intake memory and awareness on eating. Am J Clin Nutr. 2013 Apr; 97:728-42.
  2. Ogden J et al. Distraction, restrained eating and disinhibition: a experimental study of food intake and the impact of "eating on the go". J Health Psychol. published online 19 August 2015.
  3. Robinson E et al. Eating "attentively" reduces later energy consumption in overweight and obese females. Br J Nutr. 2014 Aug 28;112(4):657-61.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de suivre votre navigation et de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que de réaliser des statistiques de visites.