Est-ce que vous vous trouvez parfois assis devant votre ordinateur au milieu de l'après-midi, et incapable de vous concentrer sur la tâche à accomplir ? Est-ce que vous hésitez entre un ristretto, un comprimé multivitaminé ou une boisson énergétique pour vous stimuler ? Mais avez-vous pensez à ce que vous avez mangé au repas ? Les aliments consommés jouent pourtant un rôle crucial dans les fonctions cognitives telles que la concentration, la productivité et l'apprentissage.

Afin d'être performant, Le cerveau doit recevoir par le sang un apport énergétique sous forme de sucre. Le glucose dans notre sang provient de tous les glucides que nous mangeons : les fruits, les légumes, les pommes de terre, les céréales, le pain, les légumineuses, le lait et le sucre. Contrairement aux muscles et au foie, notre cerveau ne peut pas faire des réserves d'énergie mais a besoin d'un apport continu en sucre. Des prises alimentaires régulières assurent une glycémie stable et par conséquent un apport en glucose constant au cerveau. Les aliments à indice glycémique élevé (sucreries, boissons sucrées) qui sont rapidement absorbés dans la circulation sanguine sont pas conseillés puisqu'ils peuvent causer des pics glycémiques affectant le niveau d'énergie et même de l'humeur.

Si l'apport en glucides est insuffisant, le taux de sucre dans le sang diminue. Une glycémie basse réduit certaines performances cognitives telle que la concentration. A l'opposé, rien ne sert d'ingurgiter de grandes quantités de sucre pour essayer d'augmenter ses capacités intellectuelles ! Une glycémie dans des valeurs normales permet uniquement d'utiliser ses aptitudes à sa juste valeur.

Quelques conseils nutritionnels pour vous aider à être au top de vos possibilités mentales toute la journée:

  • Commencez la journée avec un petit déjeuner ; c'est la meilleure opportunité pour refaire le plein d'énergie. Si vous n'arrivez pas à déjeuner, décalez-le ou prenez une collation plus tard dans la matinée.
  • A chaque repas consommez des glucides complexes (céréales complètes, pomme de terre, légumineuses) en y associant des protéines et des graisses de qualité.
  • Si vous êtes sujet à coup de pompe, prenez des collations, par ex. un fruit et une poignée de fruits à coque.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de suivre votre navigation et de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que de réaliser des statistiques de visites.