La désynchronisation chronique entre les rythmes physiologiques (horloge interne) et environnementaux (heure réelle) diminuent non seulement les performances physiologiques mais apportent également un risque significatif des différents troubles comme le diabète, les maladies cardiovasculaires, les troubles du sommeil et de cancer. Il est important de synchroniser le plus rapidement son rythme veille/sommeil aux horaires jour/nuit avec son nouvel environnement. La synchronisation centrale obéit à deux régulateurs principaux: la lumière du jour et les horaires de repas 2. Nous pouvons ajuster le rythme circadien grâce à des manipulations diététiques3 et à l'exposition ou non à la lumière en synthétisant ou inhibant la mélatonine.

  1. Reilly T et al. Nutrition for travel. J Sports SCi, 2007; 25 suppl 1:S125-34.
  2. Fuller PM et al. Differential rescue of light-and food-entrainable circadian rhythms. Science, 2008 May 23; 320(5879):1074-7.
  3. Cell Press. What you eat affect your body?s internal biological clock. Science Daily, 10 July 2014.

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de suivre votre navigation et de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que de réaliser des statistiques de visites.