1 minute reading time (110 words)

De nos jours nombreux sont ceux qui cherchent à contrôler leur poids en se privant de certains aliments. Parmi les personnes qui restreignent volontairement leur prise alimentaire, certains tombent dans le cycle de privation

Ils mangent insuffisamment ou se privent de manger les aliments désirés. Ce sentiment de privation favorise les pensées obsessives envers les aliments interdits, de même que des épisodes de perte de contrôle et de surconsommation alimentaire. La pratique des régimes amaigrissants et la restriction cognitive contribue à la prise pondérale et aggrave, voire induit des troubles du comportement alimentaire.

Pourtant bien manger ne doit pas être synonyme de privation mais de plaisir en savourant une grande variété d'aliments. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies nous permettant de suivre votre navigation et de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts ainsi que de réaliser des statistiques de visites.